Moustique : La DENGUE c'est dingue

Publié le par FRACLADIN

Quand je vois sur les plages des cachets d' aspirine avec des jambes qui ressemblent à des tableaux de bord, je pense immédiatement aux moustiques et .................................................................
je me demande pourquoi ..... les piqûres de moustique démangent et je pense forcément à la dengue.
 
La preuve, le titre du journal France Antilles :
Depuis le début de la saison (mai 2009), vous êtes 1 856 à avoir contracté la dengue. D' ici la fin de la semaine prochaine, le nombre de cas répertorié au cours de la saison précédente (1 909) sera dépassé. Et l' on ne sera pas au bout de nos peines.
Quelques explications :
La dengue, dite "grippe tropicale", a été décrite dès 1779. Les virus responsables de cette maladie sont transmis à l' homme par le moustique Aedes.
                    Aedes%20aegypti
Soixante à 100 millions de personnes sont infectées chaque année dans le monde, et la forme grave de la maladie, la dengue hémorragique, en recrudescence dans plusieurs régions intertropicales, est responsable de plus de 20 000 morts annuelles, particulièrement chez les enfants de moins de 15 ans.
La dengue " classique " se manifeste brutalement après 2 à 7 jours d' incubation par l' apparition d' une forte fièvre souvent accompagnée de maux de tête, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et musculaires et d' une éruption cutanée ressemblant à celle de la rougeole. Au bout de 3 à 4 jours, une brève rémission est observée, puis les symptômes s' intensifient - des hémorragies conjonctivales, des saignements de nez ou des ecchymoses pouvant survenir - avant de régresser rapidement au bout d' une semaine. La guérison s' accompagne d' une convalescence d' une quinzaine de jours. Sous cette forme, la dengue, bien que fort invalidante, n' est pas dangereuse. Sa forme hémorragique, qui représente environ 1% des cas de dengue dans le monde, est par contre extrêmement sévère : la fièvre persiste et des hémorragies multiples, notamment gastro-intestinales, cutanées et cérébrales, surviennent souvent. La guérison peut être rapide, totale et sans séquelles. Mais, chez les enfants de moins de quinze ans notamment, un état de choc hypovolémique peut s' installer, refroidissement, moiteur de la peau et pouls imperceptible signalant une défaillance circulatoire. L' enfant est agité et se plaint de douleurs abdominales. Il risque la mort en quelques heures s' il n' est pas perfusé.
Dans tous les cas, un diagnostic virologique, précis et rapide, est utile afin de confirmer l' étiologie à la fois pour la prise en charge des patients et pour les systèmes de surveillance de santé publique afin de lancer l' alerte et renforcer les moyens de lutte anti-vectoriels.
                 t-moustique                    Dengue              contra dengue 21
* Pour plus d' infos sur la démangeaison, cliquer sur le lien

                                      Piqure 

 

Commenter cet article

resiliation mutuelle 16/02/2012 15:17

Quel est la différence entre le symptome de la Chikungunya et la dengue? Je le confond toujours.