Risque sismique en Guadeloupe ?

Publié le par FRACLADIN

Oui, c' est tout à fait possible.
Les Antilles françaises ne sont pas loin de la zone du séisme d'Haïti.
C'est une zone à haut risque sismique également. Il y a des failles peut-être un peu plus petites que celles d'Haïti mais qui sont similaires. Le 21 novembre 2004, il y avait eu un tremblement de terre un peu comparable aux Saintes, en Guadeloupe mais plus petit (6,3).
TdT 
Sur l' ensemble du territoire national, les Antilles sont la région la plus exposée au risque sismique. En effet, l' ensemble de l' arc insulaire des Antilles est le siège d' une activité sismique intense. Cette activité est liée à la zone de subduction * située à l'Est de l' arc insulaire, zone dans laquelle la plaque tectonique atlantique " plonge " sous celle des Caraïbes, à une vitesse que l' on chiffre aujourd'hui à 2,2 centimètres par an . Subduction qui crée des états de contrainte qui peuvent réactiver des accidents tectoniques appelés failles.
Les séismes pouvant affecter les Antilles françaises peuvent être :
 - " lointains ", dont le foyer se situe assez loin des îles, dans la zone de subduction et à des profondeurs importantes.
Ces séismes émettent une énergie considérable au foyer, l'effet en surface aux Antilles se trouve atténué par la distance .
- " proches ", dus à la réactivation de failles sismogénétiques que l'on sait identifier sur les îles mêmes, aux foyers superficiels (à quelques kilomètres de profondeur).
Les énergies émises sont moindres, mais l'atténuation aussi.
De plus, la violence du phénomène naturel risque d'être notablement aggravée aux Antilles par le relief tourmenté et l'existence de sites alluvionnaires souvent urbanisés. En effet, au-delà des effets primaires du séisme comme les secousses violentes et les mouvements de faille, l'amplification des secousses dues aux effets de site, les mouvements de terrain induits ainsi que la liquéfaction des sols alluvionnaires lâches en présence d'une nappe phréatique peuvent également conduire à des destructions catastrophiques. Le risque sismique présente donc, aux Antilles en général et sur les sites urbanisés et urbanisables en particulier, un caractère d'acuité certain. 
* La subduction est le processus d' enfoncement d' une plaque tectonique sous une autre plaque
Un zonage sismique physique de la France a été élaboré, sur la base de 7600 séismes historiques et instrumentaux et des données tectoniques, pour l' application des règles parasismiques de construction. Le territoire métropolitain est divisé en 5 zones de 0 à III. Les départements de Guadeloupe et de Martinique, concernés par une sismicité forte, sont situés en zone III .
Le risque sismique peut entraîner des préjudices humains, des préjudices matériels et des effets sur l' environnement.
------------------------------------------------------------- 
Haïti: capture de la puissance du séisme le 12 janvier 2009
C' est l' enregistrement du séisme par une caméra de surveillance en Haïti, voyez la violence du choc. 

Commenter cet article