Risque sismique en GUADELOUPE ? ( Suite )

Publié le par FRACLADIN

Cette article est une suite à ma question posée le 15 janvier dernier ...
Guadeloupe et Martinique sous la menace d’un séisme de magnitude 8
(
Article publié par France Info ) 

Comme ils l’avaient prévu pour Haïti, les sismologues sont persuadés que Guadeloupe et Martinique, situées sur la même plaque tectonique qu’Haïti, seront, un jour ou l’autre, secouées par un séisme au moins aussi fort que celui de mardi soir. Seule inconnue : la date du cataclysme …
   CaraibesPlaquesQ      
Une épée de Damoclès.
C’est ce qui pèse au-dessus de la tête des 800.000 Français des iles antillaises.
Car Martinique et Guadeloupe sont situées sur la même plaque tectonique qu’Haïti, la plaque caraïbe. Et les déformations des roches y sont de même ampleur.
Aussi, " on y attend des séismes de magnitude 8, donc plus gros que ce qui a eu lieu à Haïti ", explique le sismologue Pascal Bernard.
Un tremblement de terre plus fort encore qu’en Haïti, mais situé un peu plus loin des côtes, à une centaine de kilomètres : " les ondes se seront un peu atténuées, elles seront moins violentes, moins destructrices après avoir voyagé sur 100 kilomètres ", poursuit le spécialiste de l’Institut de physique du globe de Paris.
Au final, le risque aux Antilles est donc " à peu près équivalent " à ce que vient de vivre Haïti.
La seule inconnue est l’échéance de ce cataclysme annoncé.
Car, comme pour Haïti, cela peut arriver dans un an comme dans 50 ans, sans forcément de signe sismique annonciateur dans les mois, les semaines ou les jours qui précèdent. Les sismologues ont cependant une certitude : " d’ici 10 ans, 50 ans ou un siècle, on connaîtra un ou de gros séismes antillais, qui seront certainement très destructeurs " , prévient Pascal Bernard.

Commenter cet article